Archive

Archive for the ‘1’ Category

Multitoe

Tabletop computers cannot become larger than arm’s length without giving up direct touch. This prevents tabletop applications from dealing with more than a few dozen on-screen objects. We propose direct touch surfaces that are orders of magnitude larger by integrating high-resolution multi-touch into back-projected floors, while maintaining the purpose and interaction concepts of tabletop, i.e., direct manipulation.

We based our design on frustrated total internal reflection because its ability to sense pressure allows the device to see users’ soles when applied to a floor. We demonstrate how this allows us to recognize foot postures and to identify users. These two functions form the basis of our system. They allow the floor to ignore inactive users, identify and track users based on their shoes, enable high-precision interaction, invoke menus, as well as track heads and allow users to control several multiple degrees of freedom by balancing their feet.

Youtube video

Computer Vision based on FTIR Sensing

(Source from http://www.hpi.uni-potsdam.de/baudisch/projects/multitoe.html)

C’est une technologie très intéressante.  Maintenant, nous pouvons utiliser l’ordinateur par les orteils au lieu de les mains. Probablement, nous devrions pratiquer dancer pour la future proche. Imaginez, un jour, nous devons entrer les codes ou dancer quelque pas avant entrer notre maison ou bureau.  Très cute nous somme.
Publicités
Catégories :1

Cloud Computing – The next generation

Cloud Computing

Definition:(from wikipedia)

Cloud computing is Internet-based computing, whereby shared resources, software and information are provided to computers and other devices on-demand, like a public utility.

It is a paradigm shift following the shift from mainframe to client-server that preceded it in the early ’80s. Details are abstracted from the users who no longer have need of, expertise in, or control over the technology infrastructure « in the cloud » that supports them. Cloud computing describes a new supplement, consumption and delivery model for IT services based on the Internet, and it typically involves the provision of dynamically scalable and often virtualized resources as a service over the Internet. It is a byproduct and consequence of the ease-of-access to remote computing sites provided by the Internet.

The term cloud is used as a metaphor for the Internet, based on the cloud drawing used in the past to represent the telephone network, and later to depict the Internet in computer network diagrams as an abstraction of the underlying infrastructure it represents. Typical cloud computing providers deliver common business applications online which are accessed from another web service or software like a web browser, while the software and data are stored on servers.

A technical definition is « a computing capability that provides an abstraction between the computing resource and its underlying technical architecture (e.g., servers, storage, networks), enabling convenient, on-demand network access to a shared pool of configurable computing resources that can be rapidly provisioned and released with minimal management effort or service provider interaction. »[7] This definition states that clouds have five essential characteristics: on-demand self-service, broad network access, resource pooling, rapid elasticity, and measured service.

The majority of cloud computing infrastructure, as of 2009[update], consists of reliable services delivered through data centers and built on servers. Clouds often appear as single points of access for all consumers’ computing needs. Commercial offerings are generally expected to meet quality of service requirements of customers and typically offer SLAs.

Application(Alrealdy initiated)

 Smart electric network(US)

Amazon, Google, IBM(US)

Cloud Processing Center(China)

Review

Si l’on considère la naissance de l’ordinateur personnel est la première révolution de la technologie numérique, et la naissance d’Internet est la seconde, puis la naissance du cloud computing est le troisième. Avant longtemps, nous n’aurons pas à installer quoi que ce soit dans notre système du ordinateur parce que tout les logiciel serais dans le « cloud ». La seule chose que nous avons besoin est un accès à Internet. La étude scientifique qui nécessite une puissance de calcul super va être possible avec la technologie du cloud computing.

Cette technologie va changer notre façon de vivre

Catégories :1

Intel InfoScape Double HD Touchscreen Internet Experience

We hate to dampen your excitement right from the get-go, but Intel confessed that it has absolutely no plans of commercializing something like this itself — but that’s not to say someone else couldn’t grab a Core i7 and run with the idea themselves. The Infoscape was generating quite a bit of attention at the chip giant’s CES booth, boasting twin 7-foot touch panels (each with a 1,920 x 1,920 resolution). The entire installation was powered by a single Core i7-based machine with Intel’s own graphics, and it was seen rendering 576 links of live information. Users could touch any individual panel in order to dig deeper and bring up more information on each link, and it had absolutely no trouble pulling up dozens of boxes at once when legions of onlookers decided to touch boxes simultaneously. Hop on past the break to check out a video, and feel free to drop your wildest ideas of where this could be used (like, your den) in comments below.

http://www.engadget.com/2010/01/10/intel-infoscape-hd-wall-brings-real-time-web-visualization-hand/

C’est une démo de the Core i7 processor et une performance de la page visuelle. Le mur de l’écran creats le sentiment immersif. C’est la nouvelle application de l’écran de l’ordinateur et le nouveau concept de l’organisation de l’information.

Catégories :1

Microsoft Courier tablet n’est pas un concurrent de l’iPad!

 

Microsoft était prêt à sortir une Tablet qui s’appelle la Courier. Beaucoup de personne comparent la Courier avec l’ipad de Apple, mais il n’est pas un concurrent de l’iPad! Parce que je pense que la Courier de Microsoft intéresse un marché vraiment different avec l’ipad.

L’ipad est une « Tablet », mais Courier de Microsoft est une « Booklet », et il est plus comme un livre ou un agenda. I’ipad est plus fort dans le divertissement(mais il ne supporte pas du flash).   La Courier est très puissante fonctionnalité sur le management quotidien et lire des ebooks ou documents( presque comme lire un liver de papier). Certainement, il posséde les autres fonctions, vous pouvez regarder sa video.

En fait que, je vais choisir la Courier de Microsoft pour lire des livres, et l’Ipad pour jouer. Si je ne peut pas avoir les deux en même temps, je prefere la Courier.

Caractéristiques techniques du Courier:
Ecran : multitouch 7″ tactile (fonctionne aussi avec un stylet inclus)
Processeur : Tegra 2 de NVidia
OS : Windows CE 6
Caméra 3MP

(Suivant à partir de http://www.gizmodo.fr/2009/09/23/courier-la-tablette-secrete-de-microsoft.html)

Le monde entier retient son souffle en attendant l’arrivée de la tablette Apple. Mais peut-être avons-nous tous rêvé du mauvais appareil.

Voici Courier, la stupéfiante interprétation de la tablette par Microsoft.

Courier est un véritable appareil, et nous avons appris que son développement en est au stade du “prototype avancé”. Ce n’est pas une tablette, c’est un livret. Les deux écrans 7 pouces (environ) sont mutitouch, et conçus pour pouvoir écrire et dessiner avec un stylet en plus d’être touchés avec les doigts. Ils sont reliés par une charnière dotée d’un seul bouton home iPhonesque.

Les voyants d’état pour la connexion sans fil et la batterie sont disposés dans le cadre d’un des écrans. Courier est équipé au dos d’une caméra et peut se recharger sans fil sur un tapis inductif, comme le dock de rechargement Touchstone du Palm Pre.

Jusqu’à récemment, c’était un obscur travail de recherche mené dans un coin chez Microsoft, connu de seulement quelques ingénieurs et cadres qui travaillaient dessus. Le projet était chapeauté par leur sorcier de l’expérience utilisateur et chef de la technologie de la division Entertainment & Devices, J. Allard. A l’heure actuelle, Courier semble en être à une étape où Microsoft développe l’expérience utilisateur et montre des concepts de designs à des agences externes.

Microsoft a un historique de collaboration avec d’autres entreprises, en particulier dans la division E&D: Zune et Xbox ont été développés selon ce même procédé. La vidéo est signée Pioneer Studios, une entité de Microsoft au sein de la division E&D qui est spécialisée dans ce genre de boulot, travaillant avec une autre agence qui est un partenaire de longue date de Microsoft pour les projets secrets.

L’expérience utilisateur de Courier présentée ici est presque l’exact contraire de ce que tout le monde attend de la tablette Apple, des serres d’aigle de kung fu en réponse au style tigré d’Apple. Deux écrans, un mélange d’interactions au stylet avec plusieurs types de gestes multitouch, et des thèmes graphiques complexes et multiples. Cette tablette Microsoft revendique un héritage de livre électronique et propose plusieurs manières intéressantes d’interagir avec les données.

Restez dans les parages, car nous approfondirons ces prochains jours le sujet de la tablette Courier.

Catégories :1

MoogMusic Etherwave

février 16, 2010 Laisser un commentaire

MOOG MUSIC Etherwave Theremin

 

l’introduction du produit

The theremin is one of the oldest electronic instruments, and the only one known that you play without touching. Moving your hands in the space around its antennas controls pitch and volume. The Etherwave is an authentic adaptation of inventor Lev Termen’s original design.

The Etherwave is a quality musical instrument designed for ruggedness and portability. It has a five-octave pitch range and reliable spacing between notes for sophisticated playability. Antennas are nickel-plated 3/8″ brass tube and cabinets are furniture-grade hardwood, finished with a custom Moog stain. The Etherwave is fitted with an adapter for mounting on a standard microphone stand and works best with Moog’s TB-15 instrument amplifier.

 

L’histoire de la technologie theremin

The theremin was originally the product of Russian government-sponsored research into proximity sensors. The instrument was invented by a young Russian physicist named Lev Sergeivich Termen (known in the West as Léon Theremin) in October 1920 after the outbreak of the Russian civil war. After positive reviews at Moscow electronics conferences, Theremin demonstrated the device to Bolshevik leader Vladimir Lenin. Lenin was so impressed with the device that he began taking lessons in playing it, commissioned six hundred of the instruments for distribution throughout the Soviet Union, and sent Theremin on a trip around the world to demonstrate the latest Soviet technology and the invention of electronic music. After a lengthy tour of Europe, during which time he demonstrated his invention to packed houses, Theremin found his way to the United States, where he patented his invention in 1928 (US1661058). Subsequently, Theremin granted commercial production rights to RCA.

Although the RCA Thereminvox (released immediately following the Stock Market Crash of 1929), was not a commercial success, it fascinated audiences in America and abroad. Clara Rockmore, a well-known thereminist, toured to wide acclaim, performing a classical repertoire in concert halls around the United States, often sharing the bill with Paul Robeson. In 1938, Theremin left the United States, though the circumstances related to his departure are in dispute. Many accounts claim he was taken from his New York City apartment by KGB agents,[4] taken back to the Soviet Union and made to work in a sharashka laboratory prison camp at Magadan, Siberia. He reappeared 30 years later. In his 2000 biography of the inventor, Theremin: Ether Music and Espionage, Albert Glinsky suggested the Russian had fled to escape crushing personal debts, and was then caught up in Stalin’s political purges. In any case, Theremin did not return to the United States until 1991.[5]

Today Moog Music, Dan Burns of soundslikeburns.com[7] Chuck Collins of theremaniacs.com[7] Wavefront Technologies, Kees Enkelaar[8] and Harrison Instruments manufacture performance-quality theremins. Theremin kit building remains popular with electronics buffs; kits are available from Moog Music, Theremaniacs, Harrison Instruments, PAiA Electronics, and Jaycar. On the other end of the scale, many low-end Theremins, some of which have only pitch control, are offered online and offline, sometimes advertised as toys.

Fonctionnement

The theremin is unique among musical instruments in that it is played without physical contact. The musician stands in front of the instrument and moves his or her hands in the proximity of two metal antennas. The distance from one antenna determines frequency (pitch), and the distance from the other controls amplitude (volume). Most frequently, the right hand controls the pitch and the left controls the volume, although some performers reverse this arrangement. Some low-cost theremins use a conventional, knob operated volume control and have only the pitch antenna.

The theremin uses the heterodyne principle to generate an audio signal. The instrument’s pitch circuitry includes two radio frequency oscillators. One oscillator operates at a fixed frequency. The frequency of the other oscillator is controlled by the performer’s distance from the pitch control antenna. The performer’s hand acts as the grounded plate (the performer’s body being the connection to ground) of a variable capacitor in an L-C (inductance-capacitance) circuit. The difference between the frequencies of the two oscillators at each moment allows the creation of a difference tone in the audio frequency range, resulting in audio signals that are amplified and sent to a loudspeaker.

To control volume, the performer’s other hand acts as the grounded plate of another variable capacitor. In this case, the capacitor detunes another oscillator, which affects the amplifier circuit. The distance between the performer’s hand and the volume control antenna determines the capacitor’s value, which regulates the theremin’s volume.[9]

Modern circuit designs often simplify this circuit and avoid the complexity of two heterodyne oscillators by having a single pitch oscillator, akin to the original theremin’s volume circuit. This approach is usually less stable and cannot generate the low frequencies that a heterodyne oscillator can. Better designs (e.g. Moog, Theremax) may use two pairs of heterodyne oscillators, for both pitch and volume.

 

Resume

Je crois que la plupart des gens pensent qu’un homme doit au moins toucher à son instrument pour faire de la musique. C’est vrai pour la plupart des cas, mais pas pour Etherwave. Etherwave theremin est un produit de Moog Music. Il n’a pas de clavier, pas des cordes, meme pas une place qui semble etre touche. C’est simplement une petite boîte qui a deux antennes. Par simplement en déplaçant les mains en l’air autour des antennes, on peut faire de la musique. Non seulement vous pouvez contrôler le volume et la hauteur, vous pouvez également contrôler les paramètres comme  la fréquence du filtre, etc.

Cette technologie a déjà été utilisé dans le domaine des pratiques comme la musique électronique, le design sonore, et musique de film. Vous pouvez entendre le son de celui-ci dans la musique originale du film <the day the earth stood still>, <the sign> et <Black hawk down>.

Catégories :1

TWISTER: Telexistence Wide-angle Immersive STEReoscope

Une équipe de chercheurs dirigée par Susumu Tachi de l’Université de Tokyo a développé un écran panoramique rotatif qui plonge les spectateurs dans un environnement vidéo 3D. Le « Telexistence Wide-angle Immersive Stereoscope » ou TWISTER, est le premier dispositif d’affichage 3D en couleur et à 360 degrés dont les spectateurs n’ont pas besoin de porter des lunettes spéciales, déclare le professeur Tachi qui a passé plus de 10 ans dans la recherche et le développement de l’appareil.

L’intérieur de l’écran cylindrique de 4 pieds de hauteur, 6,5 pieds de large compte de 50.000 LEDs (DEL (diode électroluminescente)) disposées en colonnes. Comme l’écran pivote autour de la tête de l’observateur à une vitesse de 1,6 tour par seconde, ces colonnes de LEDs organisées spécialement montrent une image légèrement différente pour chacun des yeux de l’observateur en créant ainsi l’illusion d’une image 3D. En d’autres termes, TWISTER trompe l’œil, en exploitant ce qui est connu comme « la parallaxe binoculaire» — la différence apparente de la position d’un objet comme on le voit séparément par l’œil gauche et l’œil droit.

Pour l’instant, TWISTER est capable de servir que des vidéos 3D préenregistrés à partir d’un ordinateur, permettant aux spectateurs de vivre des choses comme les manèges du parc d’attractions virtuel ou une vue rapprochée des modèles moléculaires. Cependant, les chercheurs travaillent à développer les capacités de visiophonie 3D en équipant TWISTER avec un système de caméra qui peut capturer en temps réel des images tridimensionnelles de la personne à l’intérieur qui peut ensuite être envoyé à un autre TWISTER via des fibres optiques. De cette manière, deux personnes séparées en distance physique seront en mesure d’intervenir dans leur TWISTERS et de profiter en temps réel l’interaction 3D virtuelle.

Toutefois, étant donné la taille du TWISTER, la première chose à faire serait de comprendre comment l’adapter à votre porte.

TWISTER: Telexistence Wide-angle Immersive STEReoscope

TWISTER affiche des images 3D sur des panneaux LED tournant à une vitesse élevée; simultanément, il capture une image 3D de l’observateur en employant des caméras installées sur les panneaux rotatifs. Ainsi, les observateurs de l’intérieur de deux TWISTERS peuvent voir des images 3D de l’autre en temps réel. Cette technologie nous permettra d’avoir une «réunion» dans un espace virtuel avec des gens qui se trouvent physiquement dans des lieux différents.

Cette recherche, qui a ses origines dans la recherche des opérations robotiques, peut éventuellement conduire à l’amélioration drastique des sens humains. En outre, en combinant diverses technologies de base, nous pouvons créer un monde où le réel et les espaces virtuels sont intégrés en une seule. Ce la pourrai éventuellement changer notre perception de la réalité telle que nous la connaissons.

Sources:

TWISTER: Telexistence Wide-angle Immersive STEReoscope

Tachi Lab

TWISTER: An Immersive Autostereoscopic Display

Catégories :1